image_014.png
image_001.png
image_025.png
image_007.png

Informations

Atelier du lundi 20 janvier...

 

Pour une séance encore, l'animateur se propose de fragmenter l'atelier en poursuivant et en complétant pour ceux que cela intéresse la réflexion entamée sur les atémis, leur pertinence en aïkido et les points de vues parfois contradictoires qui justifient ou formatent la manière dont on les travaille. On envisage de consacrer l'autre partie du temps à l'étude détaillée, soit d'une  même technique fondamentale d'aïkido exécutée sur différentes attaques, soit au contraire des diverses ripostes en réponse à une attaque donnée - propositions d'approches non exhaustives, bien entendu.

Connexion

Actualités

  Le Sport est un facteur de qualité pour la préservation et l’amélioration du capital santé.

  « Le sport santé est une activité sportive pratiquée dans des conditions aptes à maintenir ou améliorer la santé dans un    cadre de prévention primaire et de prévention tertiaire ».


L'Aïkido Club Yonnais est labellisé Sport santé sous le n° 85171.

Bien que l'AÏKIDO, activité à caractère sportif placée sous la tutelle du Ministère des Sports, soit classé faute de mieux dans la catégorie des arts martiaux et en dépit de l'opinion commune qui ne voit en lui qu'un art de self-défense, ses rapports avec la Santé sont beaucoup plus proches de sa réalité propre et de sa recherche dans sa pratique.

Ne serait ce que par la définition de son idéogramme japonais : mot à mot AÏ = accord, KI = énergie et DO = voie, méthode, ce qu'on traduirait assez fidèlement sinon sobrement par « Méthode d'harmonisation de l'Énergie Vitale Esprit-Corps unifiée du pratiquant, tant relationnelle qu'environnementale, avec l'Énergie Universelle. »

Dans les situations proposées en pratique et même si elles revêtent une image de dualité, cela implique de respecter en permanence cette recherche faite d'équilibre et du contrôle perçu de notre propre énergie vitale.

Celle ci varie en fonction de l'âge, des accidents, des soucis, des maladies, des stress subis, du vécu enfin. La pratique de l'AÏKIDO vise à restaurer et à entretenir l'équilibre perdu - tant physique que mental.

On notera que cette pratique est de plus en plus mise en avant et proposée avec des aménagements par le corps médical ou éducatif, en tant que médiation psycho-corporelle pour des personnalités "transitoires" ou déficitaires, voire simplement conseillée comme activité motrice pour rééquilibration de la personnalité.

Convenablement adaptée en conséquence, la pratique de l'AÏKIDO est même présentée à des patients porteurs d'atteintes articulaires et vertébrales, ou même organiques.

L'AÏKITAISO, méthode gymnique, fait partie intégrante de l'Aïkido et permet plus directement la réalisation de ces objectifs par la mise en jeu d'exercices divers : emprunts au Qi-Gong, étirements de type stretching, assouplissements articulaires, gestion posturale tant statique que dynamique, travail et contrôle de la respiration et de l'activité cardiaque, relaxation et gestion du stress.

Ce travail d'Aïkitaïso est proposé sous forme d'ateliers hebdomadaires et de stages de fin de semaines. Y participent et s'y rencontrent d'autres disciplines ayant les mêmes objectifs : DO-IN, SHIATSU, méthode de FELDENKRAIS pour ne citer que ceux-là - divers éléments de méthodes et d'intervenants concourant dans cette perspective à la même recherche de Prévention Sport-Santé.

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.